Le contexte

Cette méthode innovante, IC-Force, expérimentée à Lyon depuis de nombreuses années, dans le Centre d’Etudes des Dysfonctions Sexuelles, a fait l’objet d’analyses statistiques qui ont montré toute l’importance de cette méthode.

Comme l’érection présente à la fois une phase vasculaire et une phase musculaire, un trouble de la fonction érectile peut être dû, au moins partiellement, à une atrophie des muscles ischiocaverneux et peut donc être traitée par une rééducation adaptée.

Le but de l’étude était de déterminer si le renforcement des muscles du périnée par une rééducation adaptée pouvait être associé à une augmentation de la pression intracaverneuse et donc de la rigidité pénienne.

La méthode

Pour cela 122 hommes avec trouble de l’érection isolée et 108 hommes avec éjaculation précoce isolée ont participé, sachant qu’aucun n’avait de maladie neuromusculaire et qu’aucun n’avait auparavant subi une rééducation périnéale.

Des sessions de 30 minutes de contractions volontaires couplées avec une électrostimulation étaient réalisées en vue d’augmenter le tonus des muscles intracaverneux (mesuré par l’augmentation de la pression intracaverneuse).

Etaient mesurés d’une part les différences de pression intracaverneuses reflétant la moyenne des contractions et d’autre part la pression intracaverneuse de base reflétant le gonflement pénien à l’érection.

Les résultats des deux meilleures minutes étaient pris en compte.

Les résultats

Les résultats de cette méthode ont été validés scientifiquement dans le meilleur journal scientifique américain : the PhysioTherapy Journal (PTJ) *

L’analyse des résultats montrent que l’augmentation de la pression intracaverneuse reflétant les contractions est de 87% chez les hommes avec trouble de l’érection et de 88% chez les hommes avec éjaculation précoce.

Cette analyse montre également que la pression intracaverneuse de base reflétant le gonflement pénien à l’érection augmente également de 99% et 72% respectivement.

Cette méthode, appelée IC-Force, basée sur la rééducation des muscles ischiocaverneux ou IC, augmente la pression en moyenne de 200 mm de mercure et de façon durable, ce qui n’est pas le cas des médicaments qui n’ont qu’une action temporaire.

En conclusion on peut dire que la rééducation des muscles du périnée est bénéfique pour les hommes présentant un trouble de l’érection.

* [Lavoisier P, Roy P, Dantony E, et al. Pelvic-floor muscle rehabilitation in erectile dysfunction and premature ejaculation. Phys Ther.2014;vol94;N°12:172–175.]  © 2014 American Physical Therapy

Photo du Professeur Lavoisier Sexologue à Lyon

Pierre LAVOISIER, Professeur

Professeur Pierre Lavoisier, Sexologue à Lyon, Vous accueille dans son cabinet situé au 153 Rue Pierre Corneille en plein coeur du 3e arrondissement de Lyon (69). Également chercheur ayant déposé de nombreux brevets autour du traitement de l’impuissance, des troubles de l’érection, de l’éjaculation précoce et de la sexologie en général.

Professeur