Cancer de la prostate et impuissance

Cancer de la prostate et impuissance

A l’heure actuelle le cancer de la prostate est devenu extrêmement fréquent et à juste titre fait peur car non seulement il peut tuer (rarement) mais en plus l’opération conduit à l’impuissance (presque toujours).

Donc, contrairement à la majorité des opérations chirurgicale qui règlent le problème pour lequel elles ont lieu, l’opération d’un cancer de la prostate entraîne presque inévitablement un effet secondaire redoutable qui est l’impuissance et cette impuissance est souvent négligée par le chirurgien urologue qui estime avoir fait tout son travail de spécialiste en effectuant l’ablation de la tumeur cancéreuse.

Que faire pour éviter l'impuissance

L’érection a deux composantes : une phase vasculaire, et une phase musculaire et les traitements proposés pour pallier ce problème d’impuissance n’agissent que sur la composante vasculaire.

Ce sont des comprimés (Viagra®, Cialis®, Lévitra®, Spedra®) souvent inefficace après ce type d’opération.

Et il y a des injections intra-péniennes d’un produit appelé alprostadil (ou Edex®) à faire à domicile avant chaque rapport sexuel et qui permettent une bonne érection et donc un rapport complet mais qui n’agit que sur la composante vasculaire de l’érection.

Mais pour surmonter ce grave problème d’impuissance et éviter dans la mesure du possible les injections à domicile il faut impérativement envisager une rééducation des muscles du périnée avant et après l’opération.

Une méthode originale, appelée IC-Force, associe rééducation des muscles du périnée et injection d’alprostadil dont le nom commercial est Edex®.

Cette nouvelle méthode, mise au point à Lyon par le Centre d’Etudes des Dysfonctions Sexuelles Lavoisier, a permis à des patients opérés d’un cancer de la prostate et particulièrement déprimés par leur impuissance consécutive à cette opération de retrouver une vie sexuelle épanouie et naturelle, car il y a une action durable contrairement à l’Edex® seul qui n’a qu’une efficacité ponctuelle.

En conclusion il faut dire que si le corps médical est bien conscient de l’importance de cette rééducation, avant et après opération d’un cancer de la prostate, en pratique elle est rarement préconisée et encore moins souvent effectuée, malgré sa grande importance.

Author Info

Pierre Lavoisier

Professeur Pierre Lavoisier, Médecin Sexologue à Lyon, Vous accueille dans son cabinet situé au 153 Rue Pierre Corneille en plein cœur du 3e arrondissement de Lyon (69). Également chercheur ayant déposé de nombreux brevets autour du traitement de l'impuissance, des troubles de l'érection, de l'éjaculation précoce et de la sexologie en général et en particulier les méthodes IC-FORCE et IC-CONTROL très efficaces contre les troubles de l'érection et l'éjaculation précoce.

Pas de commentaires

Poster un commentaire